Le TÊT, fête la plus importante au Vietnam

cc-by-nc-sa - Rougepied - Coq Troglodyte

Les Vietnamiens se préparent actuellement à la célébration la plus importante et la plus grandiose de l’année : en effet, le 28 janvier 2017, ils fêteront le Têt, qui marque le début d’une nouvelle année lunaire placée sous le signe du coq de feu. Ils espéreront alors chance et prospérité pour toute l’année à venir. Le TÊT est la fête la plus importante au Vietnam.

LE TÊT, DÉBUT D’UNE NOUVELLE ANNÉE LUNAIRE, SIGNE DE RENOUVEAU

Le Têt Nguyên Dán, littéralement « fête du premier jour de l’année », ou plus couramment appelé le « Têt » est la fête la plus importante au Vietnam.
Il marque la fin mais surtout le début d’une nouvelle année lunaire : il équivaut en quelque sorte à notre fête du Nouvel An en France. Néanmoins il revêt une importance supérieure à notre fête française, en raison de la grande portée symbolique que les Vietnamiens donnent à cette célébration mais également en raison même du calendrier vietnamien auquel les Vietnamiens attachent nombre de croyances et de superstitions, éléments fondamentaux pour comprendre la culture de ce pays, riche d’une philosophie et mythologie imprégnées de son rapport aux éléments naturels : la terre, la lune et le soleil.

Les particularités du calendrier vietnamien :

Alors que la majeure partie du monde utilise le calendrier grégorien, calendrier solaire qui reprend l’héritage du calendrier julien de la Rome antique avec une subdivision en mois et en semaines identiques et dont le point de départ des années est le début de l’ère chrétienne, quelques pays (environ six) continuent d’utiliser leur propre calendrier traditionnel. Le Vietnam en fait partie : il utilise le calendrier luni-solaire, antique calendrier autrefois utilisé par les Hébreux, les Chinois, les Tibétains et les Samaritains. Bien que le pays utilise le calendrier grégorien pour toutes les « dates officielles » telles que Noël, le calendrier est d’usage dans la pratique quotidienne des Vietnamiens, que ce soit pour le Têt, les anniversaires, les naissances ou les décès.

Le calendrier vietnamien est similaire au calendrier chinois : ils sont tous deux des calendriers luni-solaires, c’est-à-dire prenant en compte à la fois les mouvements de révolution de la terre autour du soleil et les différents cycles des phases de la lune. C’est d’ailleurs fort probablement l’empereur chinois Huang Di qui crée le calendrier sino-vietnamien vers 2637 avant J.C. Néanmoins, contrairement à de fausses croyances largement répandues, les deux calendriers se distinguent par plusieurs éléments dont l’un essentiel parce qu’il est structurel : la variation du début de la phase de la lune en raison du décalage horaire entre les capitales des deux pays : Hanoï pour le Vietnam et Pékin pour la Chine : il peut donc y avoir quelquefois des décalages d’un jour entre les deux calendriers.

Chaque année est placée sous un signe astrologique auquel est rattachée une symbolique: l’année 2017 sera l’année du coq de feu, symbole d’honnêteté, droiture et pragmatisme. Ceux qui feront preuve de patience et persévérance seront par ailleurs récompensés.

Outre la différence d’ interprétation des signes, liée à la différence de mentalités et croyances entre les deux cultures asiatiques, le calendrier vietnamien se distingue car il utilise le signe du chat alors qu’on retrouve le lapin dans le calendrier chinois.

Si vous souhaitez connaître votre signe astrologique et ainsi découvrir votre horoscope, cliquez sur l’image :

Suchow star chart rubbing

Les divisions du temps dans le calendrier vietnamien :

Chez les Vietnamiens, le temps est divisé en cycles de 60 années. Chacun de ces cycles de 60 années est divisé :

  • en 5 grands cycles de 12 années appelées les « 12 rameaux terrestres », chacun représenté symboliquement par un animal : le rat, le buffle, le tigre, le chat, le dragon, le serpent, le cheval, la chèvre, le singe, le coq, le chien et le cochon.
  • en 6 petits cycles de 10 années appelées les « 10 tronc célestes », chacun symbolisé par 5 éléments, alternativement positifs ou négatifs: le bois, le feu, la terre, le métal, l’eau.

Chaque année se compose de douze mois à l’instar du calendrier grégorien.
Chaque mois se compose de 29 ou 30 jours.
Chaque semaine contient 7 jours mais la particularité est qu’elle commence le dimanche et finit le samedi.
Chaque jour contient 24 heures.

Traditionnellement les années ne sont pas nommées par leur numérotation comme dans le calendrier grégorien, on les nomme par l’association du rameau et du tronc: par exemple, notre année 2017 sera nommée « Année du Coq de Feu ».

La symbolique du Têt : le renouveau

Le Têt est l’époque de l’année où le froid hivernal se retire et où le printemps commence à s’installer : c’est le début du renouveau de la nature représentée par la floraison des arbres fruitiers, notamment les pêchers et les orangers. Ce renouveau de la nature annonce également un renouveau pour les hommes.

Le Têt marque donc le début de l’année et représente le renouveau que les Vietnamiens souhaitent voir signe de prospérité et chance. Les querelles et les rancunes doivent être oubliées à l’aube de la nouvelle année. Ainsi lors des premiers jours de l’année, tous actes et paroles grossières et non altruistes sont interdits. Les Vietnamiens sont attachés à la croyance que les premiers jours de l’année reflètent les douze mois à venir. Ainsi il est important pour eux que les premiers actes de l’année doivent incarner l’amour de l’autre et l’harmonie.

Le premier jour de l’année est par-dessus tout d’une importance cruciale: cette journée est primordiale car les Vietnamiens pensent que le reste de l’année sera à l’image de cette première journée: en effet, tout ce qui se dit et se fait ce jour là influence le reste de l’année. D’ailleurs il est dit que le premier invité de la demeure apportera chance ou malchance à la famille hôte: ainsi les Vietnamiens très superstitieux s’arrangent souvent à l’avance pour que le premier invité soit une personne incarnant chance ou réussite et vertu, afin qu’il l’apporte avec lui dans cette demeure qu’il visite. La personne idéalement attendue serait un homme, prospère, marié et ayant plusieurs enfants. Parfois, afin de contourner un hasard malheureux, le maître de maison sort de chez lui à minuit et rentre aussitôt après lorsque le Têt commence pour être certain d’apporter la chance dont il se juge comblé.

Par ailleurs, les Vietnamiens ne font aucun travail manuel ce jour là car ces actes annonceraient peine et sueur pour tout le reste de l’année.

Tet Vietnam UNESCO 2007
cc-by-sa-nd – DUC – Tet Vietnam UNESCO 2007

LES CÉLÉBRATIONS DU TÊT AU VIETNAM

Le Têt est la fête la plus importante au Vietnam en raison de sa signification: les Vietnamiens célèbrent ce jour-là le retour des âmes mortes sur terre pendant trois jours. En effet, le culte des ancêtres est la croyance la plus importante, celle au fondement même de la culture vietnamienne. Un proverbe très connu dit d’ailleurs: « Quand on boit de l’eau, on pense à sa source. »

Le Têt se termine d’ailleurs le troisième jour lorsque les ancêtres retournent dans leur univers spirituel.

Le Têt tombe entre la dernière semaine de janvier et les 2/3 premières semaines de février du calendrier grégorien

Les préparatifs du Têt.

La fête est si importante au Vietnam que dans le mois du Têt, la vie quotidienne est bouleversée au Vietnam. D’ailleurs les Vietnamiens prennent souvent leurs grandes vacances à cette période de l’année afin de mieux préparer la fête et le fêter. Les bureaux et administrations ferment, les hôtels sont complets, les émigrés Vietnamiens en profitent pour rentrer dans leur pays natal, …

Le Têt marque donc le début d’une nouvelle année et incarne symboliquement le renouveau auquel tout Vietnamien espère voir attacher prospérité, bonheur et chance. Un certain nombre de rituels est donc mis en place tels que le nettoyage et la rénovation des maisons, le règlement des conflits et des dettes; de nouveaux vêtements sont également confectionnés, les gardes-manger sont approvisionnés… L’idée est de clore l’année dans de bonnes conditions et préparer au mieux celle qui suit avec le vœu qu’elle soit prospère.

Pendant les journées qui précèdent le Têt, les marchés débordent de fleurs, très appréciées pour décorer les maisons: les branches de pruniers aux fleurs jaunes (les plus demandées), les fleurs de pêcher, le kumquat, arbre très recherché pour décorer le salon car ses nombreux fruits symbolisent la fertilité et la fécondité que la famille espère dans les années à venir.

Les Vietnamiens déposent aussi une coupe composée de cinq fruits sur l’autel des ancêtres. Chaque fruit à travers sa symbolique représente un souhait: le rouge symbolise chance et succès, la papaye représente la prospérité, … De l’encens est également brûlé dans les pagodes afin de célébrer les ancêtres.

banh chung
cc-by-sa – dragon & cloud – Bánh chưng dưa hấu

Fêter le Têt

Le culte des ancêtres

Les ancêtres reviennent sur Terre pendant trois jours lors du Têt, c’est donc l’occasion de réunir la famille sur la tombe des ancêtres et d’honorer l’autel des ancêtres, présent dans chaque demeure vietnamienne, avec des décorations, des offrandes (fruits et fleurs) et en brûlant des encens.
Les Vietnamiens se rendent également dans les pagodes pour rendre hommage aux ancêtres.

Visiter la famille

Les Vietnamiens rentrent tous dans leur famille s’ils le peuvent, afin de fêter le Têt auprès de leurs proches.

Les enfants, vêtus de nouveaux vêtements, passent la première journée du Têt à rendre visite à leurs parents et grands parents maternels et paternels, le deuxième jour à la famille plus éloignée, puis aux amis et enseignants le troisième jour. La formule de salutation rituelle est « phúc lộc thọ » (« bonheur, prospérité, longévité ». Les vietnamiens se souhaitent également “chúc mừng năm mới” ce qu’on traduit par « bonne année ».

C’est l’occasion pour les aînés d’offrir des étrennes dans la fameuse enveloppe rouge porte-bonheur et de leur souhaiter réussite dans leurs études et sagesse, alors que les cadets leur souhaitent la bonne santé.

Toutes ces visites sont également l’occasion de festoyer.

« Manger le Têt »

Le Têt se fête par de grands festins, les repas étant un moment privilégié pour les familles vietnamiennes. On parle littéralement de « manger le Têt » en famille.
Pendant les jours précédant le Têt, les familles préparent les meilleurs plats traditionnels du Têt :

  • Banh Chung et Bánh Dây : gâteau de riz gluant fourrées de viande de porc ou de haricots enveloppés dans des feuilles (souvent de bananier) . Les Banh Chung sont rectangulaires pour représenter la Terre et les Banh Dây circulaires pour représenter le Ciel. Leur préparation peut prendre plusieurs jours.
  • Khao Tom : riz cuit
  • Dua Hanh: oignons et choux marinés
  • Cu Kiêu : petits poireaux marinés
  • Mut : fruits secs confits rarement consommés en dehors du Têt

Les festivités dans la rue

Les villes et villages doivent être sous leur meilleur jour : ils sont nettoyés et repeints et se parent des plus belles décorations, souvent dans les tons rouges et dorés, couleurs de la prospérité et de la chance. Les fleurs tels que celles des pêchers et des orangers sont très appréciés dans les demeures et villes. Afin de chasser les mauvais esprits, explosions de pétard et danses sont organisées, en particulier les danses de la licorne.

masques de licornes
cc-by-sa – vo thuat van vo dao paris – masques de licornes

LA DANSE DE LA LICORNE

La danse de la licorne ou « Mùa Lân », également appelée danse du lion dans le Nord du Vietnam est une coutume traditionnelle vietnamienne pratiquée lors du Têt et pendant certains jours de fête tels que l’inauguration de magasins ou chantier, des réceptions de mariage ou avec des invités prestigieux. Cette danse particulière aurait comme vertu de chasser les mauvais esprits et de veiller à un avenir prospère, elle possède en effet de nombreuses significations symboliques: bonheur, prospérité, paix et chance.

Dans la mythologie vietnamienne, la licorne est considérée comme un animal sacré avec le dragon, la tortue et le phénix. Alors que le Dragon est le symbole de la puissance céleste, que la Tortue incarne la Sagesse et la Longévité, que le Phénix symbolise Grâce, Beauté, Prospérité, la licorne représente la puissance céleste et est le protecteur des lieux sacrés : temples, pagodes, lieux de culte ou de cérémonie, bâtiments officiels (mairies, cours de justice …), résidences royales … D’imposantes statues représentant l’animal sacré trônent devant les édifices, dans les cours de réception, le long des allées de circulation.

Cet animal mythologique a le corps d’un cerf, les sabots d’un cheval, une queue de bœuf, une grande bouche et un grand nez, une seule corne, des poils de cinq couleurs sur le dos et des poils jaunes sous le ventre. Jadis, la licorne était un animal sacré dont la statue se trouvait dans les lieux sacrés comme les temples, mausolées des rois ou encore les maisons communes.

La légende de la licorne

La licorne existerait sur terre depuis plus de 3 000 ans. Elle semait autrefois la terreur parmi les hommes et les animaux en les mangeant. Les hommes, ne parvenant pas à la vaincre, firent un culte à cet animal magique si puissant.

Mais un jour, un Génie du Sol, à l’apparence si aimable et douce avec son grand sourire, réussit à maîtriser la licorne et à la calmer en lui apprenant à manger de l’herbe plutôt que les hommes et les animaux. On raconte également que le Génie du Sol lui enseigna l’art de la danse afin de faire plaisir aux hommes.

Depuis le Génie du Sol est célébré et des danses de la licorne sont exécutées les jours de fête afin d’apporter chance et prospérité.

Un vrai spectacle de rue

De nombreux éclats de pétard et feux de Bengale écartent d’abord les mauvais esprits et les démons. Puis la licorne se réveille au rythme du tambour, du gong et des tambours. Elle va saluer trois fois l’autel des ancêtres puis combat les chasseurs venus pour la capturer. Le Génie du Sol, Ong Dia, divinité vietnamienne, souvent représenté par un homme d’âge avancé au ventre proéminent, avec un visage doux et un beau sourire avec des grandes et belles dents, et symbolisant la gaieté, l’optimisme et la prospérité, parvient à apprivoiser la licorne de son éventail: il guide alors la licorne à travers la foule assistant au spectacle qui lui dédie des offrandes ( les fameuses enveloppes rouges porte-bonheur contenant des étrennes).

Les danses de la licorne sont exécutées devant magasins et restaurants afin de symboliquement leur apporter prospérité et fortune.
C’est un spectacle typique des Vietnamiens, très apprécié: l’ambiance est bruyante mais festive et joyeuse.

Chaque licorne est animée par deux danseurs très entraînés, une à la tête fabriquée en papier mâché et bambou, l’autre au corps habillé d’un costume. Elle est d’ailleurs généralement pratiquée par les élèves des écoles d’arts martiaux. D’une manière générale, ce sont les disciples les plus avancés qui réalisent cette danse car elle requiert de solides compétences techniques et physiques. En effet les positions de la danse sont des positions de bases des arts martiaux traditionnels. De plus, les danseurs doivent reproduire dans leurs mouvements puissance et force que représente cet animal mythique.

Au Vietnam, il est souvent organisé un concours de licornes dans les villages: la licorne à la tête noire et à la barbe blanche exécutée par des pratiquants d’arts martiaux expérimentés affronte une licorne à tête rouge et barbe noire portée par une équipe de jeunes. C’est l’affrontement symbolique entre les forces nouvelles et les forces anciennes.

cc-by-Rog01-Nouvel-an-chinois-Paris-2013
cc-by – maitreyoda

LES FESTIVITÉS DU TÊT A PARIS

Chaque année, la municipalité de Paris liste les événements liés au nouvel an.

Défilé le samedi 28 janvier 2017, jour du Têt dans les 3e et 4e arrondissements de Paris

Un premier défilé avec dragons, lions, danseurs et chars commencera à 14h depuis la place de la République et se dirigera vers la rue Beaubourg en empruntant les rues du Temple, de Bretagne puis de Turbigo. Le trajet du défilé empruntera les rues du Temple, de Bretagne, de Turbigo et la rue Beaubourg.

Défilé le 5 février 2017 dans le 13e arrondissement de Paris.

Le deuxième défilé aura lieu la semaine suivante, le 5 février, dans le 13e arrondissement de Paris (le quartier chinois de la capitale). Le cortège partira vers 13h30 depuis l’avenue d’Ivry puis empruntera le parcours suivant : avenue de Choisy, place d’Italie, Avenue d’Italie, rue de Tolbiac, Avenue de Choisy, Boulevard Masséna, avenue d’Ivry. Il réunit chaque année plus de 100 000 personnes, qui défilent au rythme des danses folkloriques chinoises. Là aussi, la mairie du 13e organise deux semaines culturelles autour de la nouvelle année chinoise (tous les détails ici).

Les années précédentes, un troisième défilé du Nouvel an chinois se déroulait dans le quartier de Belleville à Paris, dans les 11e, 10e, 20e et 19e arrondissements. Mais pour le moment, la municipalité n’a pas confirmé la tenue de cet événement en 2017.

Prochaines fêtes du Têt:
– 2018 le 16 Février année du Chien
– 2019 le 5 Février année du Cochon
– 2020 le 25 Janvier année du Rat
– 2021 le 12 Février année du Buffle
– 2022 le 1er Février année du Tigre
– 2023 le 22 Janvier année du Chat
– 2024 le 10 Février année du Dragon
– 2025 le 29 Janvier année du Serpent

Sources:
https://fr.wikipedia.org/wiki/Têt (Viêt Nam)
https://fr.wikipedia.org/wiki/Calendrier_lunaire
http://www.routard.com/guide_agenda_detail/7204/fete_du_tet_nouvel_an_vietnamien_(tet_nguyen_dan)_au_vietnam.htm
http://www.site-vietnam.fr/le-tet-le-nouvel-an-vietnamien/
http://www.lesvadrouilleurs.net/recits-de-sejours/tout-savoir-sur-le-tet-la-fete-du-nouvel-an-vietnamien/
http://www.vietvodao.ch/web/culture/la-danse-de-la-licorne/
http://www.lepetitjournal.com/hochiminhville/societe/culture-vietnamienne/260668-cultes-du-vietnam-la-danse-de-la-licorne
http://www.platvietnam.com/les-plats-traditionnels-de-la-fete-du-tet-vietnamien/
https://en.wikipedia.org/wiki/Chinese_star_maps

Image de titre :
CC-BY-NC-SA – Rougepied – Coq Troglodyte

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.